Baruch Spinoza

Baruch Spinoza
Naissance 1632
Décès 1677

Illustre philosophe hollandais, qui reçut une éducation juive mais, après avoir étudié les œuvres de tous les philosophes notables du judaïsme, du christianisme et de l’islam, se retira pour toujours de toutes sortes de religion organisée. Panthéiste, il rejeta le dualisme de l’âme et du corps de Descartes et suggéra l’existence d’une substance unique, possédant à la fois les attributs intellectuels et physiques. Il fit avancer de nombreuses sciences (il suffit de rappeler seule sa théorie des affects naturels !) et eut une influence considérable sur Albert Einstein, mais il devint particulièrement célèbre grâce à sa méthode de la connaissance des Saintes Écritures. Il estimait qu’une telle connaissance devait être strictement rationnelle, à savoir représenter le résultat de l’analyse du texte lui-même, et non pas le fruit de l’imagination d’un commentateur. Il développa une théorie politique de la liberté : selon celle-ci, l’État est obligé de reconnaître la liberté de religion, de pensée et de parole : « Nul n’a le pouvoir de commander aux langues. » Il expliquait cette idée par le fait que « les Hommes eux-mêmes ne parviennent pas à contrôler ce qu’ils disent ».

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.