Épicure

Épicure
Naissance 341 AV JC
Décès 270 AV JC

Philosophe grec que, depuis déjà plus de deux mille ans, les athées et les agnostiques glorifient avec admiration et les adeptes du christianisme et de l’islam critiquent avec véhémence. Il affirmait que toute la matière, y compris le corps humain, consistait en des atomes indivisibles. Il rejetait l’existence de l’âme éternelle et ne croyait point dans la vie après la mort — en effet, il est impossible de créer quelque chose de cohérent d’atomes disparates restant après la désintégration du corps. La philosophie d’Épicure est un véritable manuel pour atteindre le bonheur, car elle parle des désirs et des plaisirs, de la souffrance et de la mort, de l’amitié et de l’amour, de la raison et de la connaissance, de la nature humaine et de la justice en tant que contrat social. La connaissance des dieux et la communication avec eux ne font pas partie de la notion du bonheur : les dieux, mêmes s’ils sont éternels, sont immuables et indifférents envers tout. Ils n’exercent aucune influence et n’interfèrent aucunement dans la vie des hommes (le plus probablement, Épicure ne croyait tout simplement pas dans leur existence, que ce soit de bons ou de mauvais dieux ; au moins, il rejetait toute possibilité de théodicée).

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.