Jacques de Saroug

Jacques de Saroug
Naissance 451
Décès 521

Évêque de l’Église syrienne orthodoxe et poète, qui écrivit sept cents soixante-trois sermons en vers, surnommé pour cela la « flûte du Saint-Esprit ». Un tel exploit religieux lui coûta très cher : il fut assisté par soixante-dix secrétaires pour tirer des Écritures Saintes et des vies des saints les faits dont il avait besoin. Ses sermons étaient en général consacrés à la condamnation de la débauche, à la glorification de la virginité et, bien entendu, à la Vierge Marie, même si Jacques ne reconnaissait pas le dogme de la conception virginale en lui-même.

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.