Karl Raimund Popper

Naissance 1902
Décès 1994

Philosophe des sciences et sociologue. Il proposa un point de vue radicalement nouveau à propos de la méthodologie de la science : la recherche d’un très grand nombre de faits confirmant une affirmation et leur généralisation inductive ne peuvent pas représenter un critère de véracité d’une théorie scientifique, car la présence d’un seul cas négatif, qui « sort du lot », rend tous les efforts déployés inutiles et la théorie — fausse. Par exemple, une affirmation « tous les signes sont blancs » sera nécessairement rendue fausse si l’on découvre un seul signe noir. Parmi son grand héritage scientifique nous voudrions mentionner qu’une seule chose, à savoir sa vision de l’histoire. Popper nie l’existence de quelconque loi objective du développement social (le mouvement historique n’est défini que par des actions isolées de certains individus) et critique Platon, qui est selon lui le premier « totalitariste », ainsi que Hegel et Marx pour leurs lois strictement déterministes, soi-disantes « naturelles », de l’évolution du monde. Il critiqua tout particulièrement la philosophie de Marx, dont la doctrine de la « lutte des classes et de l’inévitabilité de l’avènement de la société sans classes » entraîna un nombre incalculable de victimes innocentes.

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.