Samuel Auguste Tissot

Samuel Auguste Tissot
Naissance 1728
Décès 1797

Médecin neurologue suisse. Il devint le « le médecin des princes et le prince des médecins » après avoir rédigé deux ouvrages majeurs, Avis au peuple sur sa santé, traduit en dix-sept langues, et L’Onanisme, réédité soixante-trois (!) fois. Les arguments de Tissot contre l’onanisme, qui viennent, selon nous, de ses convictions calvinistes, furent partagés même par Voltaire et Kant et obscurcirent la conscience de la médecine occidentale pour pas moins de deux siècles. Nous n’allons pas énumérer tous les titres et les prix que reçut Tissot, mais mentionnons tout simplement qu’il fut le premier médecin du roi de Pologne Stanislas II, fut reçu par le pape Pie VI et reçut une lettre de remerciement de la part de Napoléon Bonaparte.

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.