Théodose Ier / Théodose le Grand

Naissance 346
Décès 395

Dernier empereur à régner sur l’Empire romain unifié (pendant une brève période de 394 à 395). Il fut surnommé le « grand » non pas à cause de ses exploits sur le champ de bataille : non seulement il n’arriva pas à repousser les barbares, mais il alla jusqu’à les autoriser de vivre dans la ville de Rome et de servir dans l’armée. Et il devint « grand » non pas parce qu’il renforça l’Empire romain : immédiatement après sa mort, l’Empire se divisa pour toujours en deux parties. Théodose fut surnommé le « Grand » par les chrétiens reconnaissants, pour qui il supprima la neutralité de l’État par rapport à diverses croyances religieuses et mit ainsi définitivement fin à la présence de l’héritage culturel de l’illustre Empire :

  • Il supprima tous les services et les fêtes religieux, à part, bien entendu, ceux et celles chrétiens ;
  • Il pourchassa les chrétiens « hérétiques » d’une façon même plus violente que les païens ;
  • Il encouragea la destruction et le pillage des temples païens, y compris de tels chefs-d’œuvre de l’architecture comme le temple d’Apollon à Delphes et le centre cultuel d’Alexandrie, le Sérapéum ;
  • Il interdit l’enseignement des mathématiques en les assimilant à la sorcellerie ;
  • Il arrêta les Jeux Olympiques qui ne revinrent qu’à la fin du xixe siècle ;
  • Il abolit le collège des Vestales, véritable symbole de Rome, qui exista pendant plus de mille ans. De toute évidence, le christianisme triomphant n’avait besoin que d’une seule vierge — la Vierge Marie.
Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.