Guillaume de Ockham

Guillaume de Ockham
Naissance 1258
Décès 1347

Moine franciscain, théologien et philosophie-logicien brillant, dont nous avons parlé dans le chapitre « Raison et Chimères ». C’était bien lui qui proposa de « couper » les suppositions et les abstractions inutiles de toutes les démonstrations rationnelles. Il estimait que la raison et la foi étaient complètement séparées : la liberté absolue de la Volonté divine ne peut aucunement être liée à quelconque idée rationnelle et ce ne sont que des idées de sujets qui se trouvent au fondement de la connaissance. La philosophie n’est pas non plus liée à la théologie et ne peut donc pas être sa « servante ». Le pouvoir terrestre et celui divin ne sont pas liés non plus, raison pour laquelle l’Église doit être complètement séparée de l’État (imaginez qu’il dit ceci au XIIIe siècle !). Il est l’un des personnages du célèbre roman d’Umberto Eco, Le Nom de la rose.

Une newsletter qui n’a pas peur de répondre aux grandes questions de notre temps
Découvrez en exclusivité les nouveaux textes et idées de Vitaly Malkin *

* En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos dernières actualités sur Vitaly Malkin par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.